TAGHZOUT

(A 06 Km Nord Ouest de Frenda) 

Village témoin d'épopées historiques

Direction taghzout

Taghzout : Château fort à neuf lieues du Sud Ouest de Tiaret dans le pays des SLAMA Région située sur la rive gauche du Haut Mina (Source : Histoire des Berbères par A Ibn Khaldoun Traduction le Baron De Slane page 531)

Taghzout siège des grottes troglodytes (protohistoriques): Elles sont connues actuellement sous le nom de grottes d'Ibn Khaldoun

Taghzout l'antique est un hameau perché sur un promontoire à pic très haut au dessus de l'oued Taht. A coté se situe le village ancien avec ses murs bien conservés depuis la période antique. C'est un hameau perché sur le Kef qui présente le type même de cité numide.           

Vue panoramique des grottes 

Taghzout le fort romain Sa position stratégique était très convoitée par les chefs romains. Une fois conquise ils en firent une puissante citadelle constituée en fort abritant des milliers de soldats romains et africains romanisés 

Taghzout conquise par les arabes Hilaliens Au début du XIème siècle les arabes conquirent la citadelle sous le glaive de Abou Bakr Ben Arif fils du grand chef Salama Essouidi qui imposa son autorité sur les tribus autochtones.

 

Grottes troglodytes protohistoriques

Taghzout:  refuge historique de A.Ibn Khaldoun chargé de mission par Abou Hammou souverain de Tlemcen de se rendre auprès des Dhawawida à Biskra afin de recruter des soldats, A. Ibn Khaldoun renonça à sa mission en cours de route et finit par rejoindre sous la bénédiction de son protecteur Wanzammar, les Ouled Arif seigneurs de la Qalaa de Ben Salama. Là pendant sa retraite de trois ans et dix mois (De Mars-Avril 1375 à Octobre-Novembre 1378) cet illustre penseur acheva sa grande œuvre sociologique et historique "La Moukadima" en novembre 1377 et une partie de l'ouvrage intitulé "Histoire des berbères". En décembre 1378 il retourna à Tunis afin de consulter des livres nécessaires à la correction de son œuvre monumentale

Grottes troglodytes protohistoriques

Taghazout le Laboratoire de Maurice Brunetti Dans son célèbre ouvrage "les voleurs de soleil" (réédition. les presses du Midi 2003) en sa qualité de commissaire de police M Brunetti relate la vie quotidienne à Taghazout

L'œuvre est ainsi présentée par l'éditeur

"Un douar du sud algérien rattaché au bourg de Frenda. Au Moyen Age, le célèbre historien arabe Ibn Khaldoun s'y retira pour rédiger ses «Prolégomènes».
C'est à Frenda que Maurice Brunetti, alors jeune commissaire de police et observateur attentif, exerça au début des années 50, consignant au fil des jours les péripéties du surprenant microcosme qu'il découvrait.
Une fresque populaire de la vie quotidienne des djebels, univers franco-musulman aujourd'hui disparu, que l'auteur a connu de l'intérieur et qu'il a su restituer avec tendresse, humour et minutie."